Ce site utilise des cookies pour analyser le trafic et améliorer votre expérience. Nous vous invitons à consulter notre politique de protection de la vie privée pour en savoir plus Je suis d'accord

[Replay] : data privacy, ce qui va changer en 2018

photo © Data privacy, ce qui va changer en 2018

Rédigé par Simon Boissieras

ACTITO Day : Conférence ACTITO

Data privacy, ce qui va changer en 2018

Benoît De Nayer, Directeur ACTITO

 


La première édition de l'ACTITO Day s'est déroulée le 8 mars dernier au Club Laffitte. Avec plus de 200 participants et 30 intervenants présents, cette journée fut l'occasion d'écouter, d'apprendre, d'échanger et de voir "le marketing automation en action".

Nous revenons sur la matinée de l'ACTITO Day dédiée à des conférences thématiques en vous proposant de revoir ou de visionner pour la première fois ces conférences.

Aujourd'hui, nous vous proposons de (re)visionner la conférence animée par Benoît Denayer, Directeur ACTITO autour de la data privacy et les changements que nous pourrons observer en 2018. 

 


Le contexte :

Avec l'arrivée du Réglement Général sur la Protection des Données entrant en vigueur en mai 2018, le marketing et le traitement automatisé de données se verront affronter de nouveaux défis.

Certains fondamentaux ne changeront pas, tels que l'idée du consentement. " Le consentement, c'est la base de tout " nous explique Benoît Denayer, " c'est ça qui valide les traitements de données " provenant d'un consommateur. Au fil du temps, les exigences de consentement ont été renforcées afin de mieux protéger les droits des consommateurs.

Par ailleurs, le droit de la transparence est une base fondamentale des droits consommateurs : de par la transparence pour " les organisations qui devront documenter et définir clairement ce qu'elles font avec les données " mais aussi pour les consommateurs à l'égard de la transmission des données personnelles.

Les nouveautés à venir en 2018 qui impacteront la façon dont nous " marketons " portent sur de plus amples droits aux consommateurs, leur permettant de garder un certain contrôle sur leurs données personnelles. La portabilité des données qui permet la récupération des données personnelles depuis un service ainsi que le droit d'opposition à l'utilisation des données à des fins de marketing direct sont des exemples de nouveautés qui entreront en vigueur en 2018.

Parmi ceux-ci, nous observerons l'émergence d'autres concepts tels que la privacy by design, la data minimization et l'obligation de communiquer les failles.

Découvrez-en plus sur les nouveautés de la data privacy en visionnant la conférence de Benoît Denayer :

 


 

Demandez une démo d’ACTITO