Ce site utilise des cookies pour analyser le trafic et améliorer votre expérience. Nous vous invitons à consulter notre politique de protection de la vie privée pour en savoir plus Je suis d'accord

[Replay] Keynote d'ouverture : l'agilité au secours de la fragilité

photo © ACTITO Day : Keynote d'ouverture, L'agilité au secours de la fragilité

Rédigé par Simon Boissieras

ACTITO Day : Keynote d'ouverture

L'agilité au secours de la fragilité : des big data à la transformation du parcours patient

Jean-Daniel Chiche, Professeur de Médecine à l'Hôpital Cochin

 


La première édition de l'ACTITO Day s'est déroulée le 8 mars dernier au Club Laffitte. Avec plus de 200 participants et 30 intervenants présents, cette journée fut l'occasion d'écouter, d'apprendre, d'échanger et de voir "le marketing automation en action".

Nous revenons sur la matinée de l'ACTITO Day dédiée à des conférences thématiques en vous proposant de revoir ou de visionner pour la première fois les conférences. Aujourd'hui, nous vous proposons de visionner la keynote d'ouverture animée par Jean-Daniel Chiche, Professeur de Médecine à l'Hôpital Cochin.

Cette keynote d'ouverture avait pour thématique l'agilité, facteur clé de la solution de marketing automation ACTITO mais aussi de la spécialité médicale du Professeur Chiche : la réanimation.

Pour lancer cette première édition de l'ACTITO Day, le Professeur Chiche a donc mis en avant les parallèles qui peuvent exister entre le marketing et la médecine de précision, deux matières radicalement différentes. Mais le sont-elles vraiment ?


" Les nouvelles technologies permettent d'apporter l'expertise, la science et l'éducation nécessaire "


Replay de la Keynote d'ouverture : l'agilité au secours de la fragilité : des big data à la transformation du parcours patient :

Selon Jean-Daniel Chiche, une valeur clé de l'agilité est de " restructurer nos proccess pour améliorer la performance ". En voie vers " l'hôpital connecté ", les nouvelles technologies permettent d'apporter l'expertise, la science et l'éducation nécessaire pour soigner les malades. Aujourd'hui, seulement 5% des services de réanimation sont équipés de technologies qui permettent une meilleure récolte d'information patient et par conséquent, une meilleure personnalisation du traitement.

L'intégration des outils technologiques va permettre " une remontée de données immédiate, automatique et complète " sur le patient. Ceci couplé à " l'expertise clinique des gens qui renseignent ces données dans le processus de soins ", permet de rentrer dans le big data et la personnalisation du traitement médical.

Cette intégration, ça sera pour un patient plus de 6 000 points de données par jour disponibles en temps réel permettant de faire du benchmarking ainsi que d'assurer le changement dans le bon sens.


Découvrez la keynote d'ouverture du Professeur Jean-Daniel Chiche :


 

Demandez une démo d’ACTITO